Un trio de danseuses remporte le prix LIVES au concours de courts-métrages Haut & Court

Les trois réalisatrices, Laura Gaillard, Diane Stierli et Audrey Clavadetscher, sont elles-mêmes les performeuses dans le mini film « Life’s dancing me » qui a été choisi par le jury du Pôle de recherche national LIVES comme exprimant mieux le thème "Bifurcations" lors du festival Fécule des cultures universitaires UNIL-EPFL le 7 mai 2014.

Un couloir en sous-sol, des ramifications, puis la ville et sa circulation, ses obstacles et ses points d’appui : c’est dans ce décor très urbain que le collectif « Aeris Danse » évolue avec rythme et grâce dans le mini film lauréat du concours Haut & Court 2014, organisé par les ciné-clubs UNIL-EPFL dans le cadre du festival Fécule et parrainé par le PRN LIVES pour la catégorie « compétition officielle ».

Dans cette œuvre de 5,58 minutes, les trois danseuses-réalisatrices montrent « la variété des chemins possibles et des expériences vécues, avec des phases de transition et de transformation. Ce qui nous a intéressés, c’est le fait que dans ce film les parcours féminins semblent beaucoup moins linéaires que la trajectoire du personnage masculin. C’est exactement ce qu’on constate dans la recherche sur les parcours de vie », explique Nadia Girardin, qui faisait partie du jury LIVES avec Laura Bernardi et Jean-Marie Le Goff.

Laura Gaillard, Diane Stierli et Audrey Clavadetscher se sont vu remettre un chèque de 600 francs au terme de la soirée de projection à la Grange de Dorigny, où concouraient 12 films pour la compétition officielle sur le thème « Bifurcations », et 12 films pour la compétition à thème libre.

Dans le cadre de la compétition officielle, un jury composé de professionnels du cinéma a remis un autre prix de 600 francs récompensant les qualités cinématographiques d’un autre court-métrage, toujours sur le thème « Bifurcation ». Ce prix est allé à Désorientation Professionnelle de Julien Rusconi et Julien Bono (voir le film - mot de passe: hautetcourt2014).

Le deuxième et le troisième prix de la compétition officielle, choisis en concertation entre le jury LIVES et le jury professionnel et d’une valeur de 50 francs chacun, ont récompensé Scarlett de Elie Auseessen et En Suspens de Laura Terminio.

Le jury professionnel a en outre décerné trois prix dans la catégorie « thème libre » : Winter de Jeremy Rider a remporté le premier prix d’une valeurs de 300 francs. Le deuxième prix et le troisième prix, dotés de 50 francs, sont allés à L'intru de Bambi Gore Project et The White Stones de Nino Fournier.