Risque accru de chômage de longue durée pour les travailleurs âgés

Risque accru de chômage de longue durée pour les travailleurs âgés

En Suisse, les seniors souffrent de discriminations lors des processus de recrutement. Bien que moins déterminant pour les emplois de cadres, l’âge semble être un élément déterminant pour décrocher un contrat de travail. Les employés en fin de carrière qui retrouvent un travail font par ailleurs d’importantes concessions au niveau salarial.

Menée par le prof. en sociologie Daniel Oesch, cette étude montre que les employeurs tendent à préférer des profils plus jeunes pour des emplois impliquant des tâches routinières ou physiquement exigeantes. En effet, bien que présente dans toutes les catégories d’emploi, cette discrimination est observée de façon légèrement différente parmi les ouvriers, touchés dès 50 ans, et les cadres, qui pâtissent de ces difficultés 5 ans plus tard.

Par ailleurs, un autre frein à l’engagement de collaborateurs expérimentés est le salaire. Bien que les employeurs affirment que le salaire doit augmenter avec l’expérience professionnelle, ils ne sont pas prêts à faire cet investissement et continuent à favoriser l’engagement d’employés plus jeunes. Les données récoltées démontrent que, contrairement aux travailleurs plus jeunes, les seniors qui trouvent un nouvel emploi font le sacrifice d’une part importante de leur dernier revenu, allant jusqu’à 17%.

Les personnes de plus de 50 ans sont moins nombreuses à être inscrites au chômage que les jeunes en début de carrière, pour qui passer par la « case chômage » est plus fréquent, mais qui rebondissent plus facilement. Cette étude démontre que la durée du chômage ainsi que ses conséquences et les vulnérabilités induites sont plus importantes pour les personnes proches de l’âge de la retraite. Dans un contexte où les gouvernements d’Europe, dont la Suisse, tendent à augmenter l’âge de la retraite, il est urgent d’adresser ces thématiques afin que les travailleurs en fin de carrière puissent se réinsérer plus facilement sur le marché du travail.

* LIVES Working Papers est une série en ligne de publications en cours. Chaque article ne fait l'objet que d'un examen limité. Les auteurs sont responsables de la présentation des faits et des opinions qui y sont exprimées, lesquelles ne reflètent pas nécessairement celles du Pôle de national de recherche LIVES.