iStock © AlexLMX

Les revenus des super-riches ne cessent d’augmenter en Suisse

Au cours des vingt dernières années, le top 1% des plus gros contribuables de Suisse ont vu leurs revenus nettement augmenter malgré la crise financière internationale. La probabilité pour cette minorité de maintenir leurs revenus d’une année à l’autre est restée constamment haute. C’est ce que montre l’article d’Isabel Martinez dans le 11e numéro de la revue Social Change in Switzerland.

L’augmentation des revenus est particulièrement importante parmi les super riches : les 450 contribuables les plus fortunés (le top 0.01%) ont vu leur part du revenu global en Suisse quasiment doubler depuis les années 1980. La crise de 2008 n’a presque pas freiné cette tendance haussière, observée également au niveau international, en particulier aux Etats-Unis.

Peu d'études ont été effectuées jusqu’à présent sur la durée pendant laquelle les personnes détenant les plus hauts revenus conservent leur position. A l’aide de données de l’AVS, Isabel Martinez observe que environ 80% des personnes les plus riches se retrouvent également l’année suivante dans le même groupe de revenu. Après cinq ans, ils sont toujours 60% dans cette situation. Ces chiffres sont étonammant stables depuis 1981. « La hausse observée des inégalités n'a donc pas été compensée par une plus grande mobilité des revenus », conclut la chercheuse. Des mesures courantes d’inégalité, telles que le Gini-Index, qui prend en compte le revenu de tous les contributeurs de l’AVS, confirment ce constat.

L’étude d’Isabel Martinez permet en outre de mieux comprendre qui sont les personnes qui gagnent le mieux en Suisse. Les contribuables nés à l'étranger représentent environ un tiers du premier centile des plus hauts revenus. Les femmes, en revanche, sont fortement sous-représentées dans le premier centile, avec moins de 10% alors qu’elles composent 46% de la population active.

>> Isabel Martinez (2017). Les hauts revenus en Suisse depuis 1980: répartition et mobilité. Social Change in Switzerland No 11. Retrieved from www.socialchangeswitzerland.ch

Contact : Isabel Martinez, isabel.martinez@unisg.ch, +41 79 560 27 26

La série Social Change in Switzerland documente, en continu, l’évolution de la structure sociale en Suisse. Elle est éditée conjointement par le Centre de compétences suisse en sciences sociales FORS, le Centre de recherche sur les parcours de vie et les inégalités (Faculté des sciences sociales et politiques, Université de Lausanne) LINES et le Pôle de recherche national LIVES – Surmonter la vulnérabilité: perspective du parcours de vie (PRN LIVES). Le but est de retracer le changement de l’emploi, de la famille, des revenus, de la mobilité, du vote ou du genre en Suisse. Basées sur la recherche empirique de pointe, elles s’adressent à un public plus large que les seuls spécialistes.