Une doctorante LIVES gagne un prix au congrès de la Société Suisse de Gérontologie

Une doctorante LIVES gagne un prix au congrès de la Société Suisse de Gérontologie

Stefanie Spahni a remporté le prix du meilleur poster, doté de 2500 francs, lors du congrès annuel de la SSG les 30 et 31 janvier 2014 à l’Université de Fribourg. La Prof. Pasqualina Perrig-Chiello a donné une des conférences d’ouverture du congrès, le Prof. Michel Oris celle de clôture.

Le congrès biannuel 2014 de la Société Suisse de Gérontologie portait sur « Vivre les transitions, les préparer, les accompagner ». Un thème très « parcours de vie », où plusieurs membres de LIVES ont présenté des travaux.

Doctorante au Pôle de recherche national LIVES dans l’IP12 et l’IP13, Stefanie Spahni de l’Université de Berne a été récompensée pour son poster intitulé « Verwitwung im Alter damals und heute" (Veuvage au 3e âge, passé et présent). Avec ses co-auteurs Pasqualina Perrig-Chiello et François Höpflinger, elle y compare des données récoltées en 1979 et 2011 auprès de personnes âgées ayant perdu leur conjoint-e.

Son analyse montre que le niveau de santé psychique et physique des personnes veuves de plus de 65 ans est globalement le même aujourd’hui qu’il y a trente ans en arrière pour des personnes du même âge. Comme en 1979, les symptômes dépressif concernent toujours davantage les femme que les hommes.

Par contre, les femmes âgées de 1979 souffraient d’avantage de solitude qu’en 2011, où elles rapportent ce sentiment beaucoup moins que les hommes. Entre les deux époques, le changement plus marquant pour les deux sexes est la diminution des problèmes financiers.

Le congrès de la SSG réunit des chercheurs, des politiques, des responsables d’administration et des représentants d’organisations non gouvernementales. La Prof. Pasqualina Perrig-Chiello, cheffe de l’IP12 et directrice de thèse de Stefanie Spahni, a donné une conférence d’ouverture sur le thème des « Transitions biographiques : à modèles anciens contenus nouveaux ». La conférence de clôture a été assurée par le Prof. Michel Oris, co-directeur de LIVES et chef de l’IP13, intitulée « Transitions et vulnérabilités au grand âge en Suisse. Résultats de l’enquête VLV ».