Aux Mystères de l’UNIL, le LAbyrinthe du brAssAge MAnga servira de laboratoire au « vivre ensemble »

Aux Mystères de l’UNIL, le LAbyrinthe du brAssAge MAnga servira de laboratoire au « vivre ensemble »

L’édition 2018 des portes ouvertes de l’Université de Lausanne aura lieu du 31 mai au 3 juin sur le campus. Le Pôle de recherche national LIVES proposera aux visiteurs – jeunes et moins jeunes – de réfléchir à la notion d’intersectionnalité à l’aide d’un jeu de cartes mélangeant âges, genres et statuts socio-professionnels.

Dans une formule à la fois éprouvée et à chaque fois renouvelée, les Mystères de l’UNIL accueilleront des classes vaudoises d’élèves de 9 à 13 ans les jeudis 31 mai et vendredi 1er juin, ainsi que familles et visiteurs lambdas les samedis 2 et dimanche 3 juin 2018.

Comme d’habitude, le Pôle de recherche national LIVES a répondu présent à l’appel d’imaginer un atelier, cette année sur le thème « Vivre ensemble ».  Pour nous trouver, il faudra se rendre au stand No 11, intitulé Le LAbyrinthe du brAssAge mAngA.

Là, un peu à la manière d’Alice au pays des merveilles, les visiteurs seront appelés à jouer aux cartes dans un dédale un peu fou, prétexte pour aborder le concept d’intersectionnalité, qui permet de voir comment des individus appartenant à différents types de catégories sociales font face à un cumul de discriminations.

Par exemple: en moyenne, les femmes sont moins payées que les hommes pour le même travail; les personnes jeunes et les personnes âgées ont plus de peine à trouver un emploi, de même que les étrangers et les personnes peu qualifiées. Les gens qui réunissent toutes ces caractéristiques rencontrent donc plus de difficultés sur le marché du travail et dans la vie en général.

Spécialisés dans l’étude de la vulnérabilité dans les parcours de vie, les chercheurs et chercheuses du PRN LIVES sont convaincus qu’une société est plus forte si elle intègre toutes ses composantes, en faisant une place à chacun·e et en donnant les mêmes chances à toutes et tous.

Les joueurs seront donc appelés à former le jeu de carte le plus équilibré et représentatif possible de toutes les différences pour chercher ensemble la sortie du labyrinthe. En faisant ces alliances, ils collecteront les ressources produites par les diverses activités professionnelles des personnages, issus au départ de trois familles distinctes de professions : les facilitateurs (en rouge), les créateurs (en jaune) et les administrateurs (en bleu).

Les Mystères de l’UNIL seront également l'occasion de présenter au grand public comment le PRN LIVES collecte ses données à l’aide de « calendriers de vie », un outil permettant de retracer et visualiser l’ensemble d’une biographie. En faisant ressortir les liens entre les grands domaines de la vie que sont la résidence, les relations affectives, les activités et la santé, ainsi que l’accumulation au fil du temps des avantages et désavantages, c’est aussi une manière de comprendre l’importance de l’intersectionnalité dans les parcours de vie.

>> Poster de l'atelier No 11

>> Programme complet des Mystères de l'UNIL

>> Site web du dessinateur du jeu de cartes: Julien Cordebar