Union Libre, Égalité et Bien-Être en Suisse.

TitleUnion Libre, Égalité et Bien-Être en Suisse.
Publication TypeJournal Article
Year of Publication2018
AuthorsLe Goff, J-M, Ryser, V-A
JournalLIVES Working Paper
Number70
Pagination1-27
PublisherNCCR LIVES
ISSNISSN 2296-1658
KeywordsBien-être, Égalité de genre, Interférence famille-travail, Réseaux bayésiens, Union libre
Abstract

Les naissances de couples non-mariés se diffusent lentement dans la société suisse. Elles remettent en question la place de l’union libre qui depuis son apparition dans les années soixante-dix jouait essentiellement un rôle de prélude au mariage. Les couples non-mariés ayant des enfants montrent une division plus égalitaire des tâches, plus d’autonomie et moins d’attitudes traditionnelles à l’égard de la famille, comparativement aux couples mariés. Paradoxalement, ces couples témoignent d’un moindre bien-être. Cet article s’interroge sur les relations entre statut marital, inégalités au sein du couple et moindre bien-être. Basés sur une exploitation des données Suisses de L'Enquête sur les familles et les générations 2013 (EFG), nos résultats tendent à montrer que les jeunes couples ayant des attitudes égalitaires choisissent plus souvent de rester non-mariés lorsqu’ils ont un enfant. Qu’ils soient mariés ou non, les conjoints ayant des attitudes égalitaires expriment un moindre bien-être que les couples ayant des attitudes traditionnelles. Les raisons de ce moindre bien-être sont liées à la difficulté de concilier vie familiale et vie professionnelle, surtout pour les femmes. Les conflits au sein du couple quant à eux, résulteraient plutôt d’une augmentation des affects négatifs.

DOI10.12682/lives.2296-1658.2018.70

The Consequences Of Divorce For Mothers And Fathers: Unequal But Converging?

TitleThe Consequences Of Divorce For Mothers And Fathers: Unequal But Converging?
Publication TypeJournal Article
Year of Publication2018
AuthorsKessler, D
JournalLIVES Working Paper
Number71
Pagination1-30
PublisherNCCR LIVES
Type of ArticleRESEARCH PAPER
ISSNISSN 2296-1658
Keywordschange, divorce, happiness, income, well-being
Abstract

If families adhere to a male breadwinner model, mothers and fathers accumulate different kinds of resources. On one hand, this implies that divorces have different consequences for mothers and fathers. While a divorce translates mothers’ low career investments into greater economic consequences for them, fathers suffer more emotionally due to deteriorations of the relationships with their children. On the other hand, the consequences of divorce converge between mothers and fathers over time as gender roles become more egalitarian. For the context of Switzerland, this study tests whether a) divorce leads to greater declines in economic well-being for mothers than for fathers, b) whether mothers report smaller declines in emotional well-being than fathers and c) whether or not these patterns were stable between a cohort of parents who divorced in the 1990s and a cohort of parents who divorced between 2009 and 2013.
The study draws on cross-sectional Swiss surveys that asked respondents about their incomes, emotional well-being and partnership histories. I measured the effects of divorce by comparing parents who recently divorced from their first spouse with balanced samples of parents who are still married in their first marriage. The results suggest that in both cohorts, on average, mothers experience greater declines in available incomes as a result of divorce than fathers and that mothers and fathers suffer similar declines in emotional well-being. Hence, confirming the crucial role of the type of resources for the consequences of divorce, divorced fathers have an advantage over divorced mothers in available income but not in emotional well-being. Potential explanations for the historical stability of such results despite divorced mothers’ greater labor market participation and the introduction of shared legal custody are mothers’ increases in lowly paid part- time work, a stable low share of divorce children living with their fathers and fewer adult alimony orders.

DOI10.12682/lives.2296-1658.2018.71

Bien-être des individus dans des familles non-standards en Suisse - Cadre introductif à une série d’analyses de l’Enquête sur les Familles et les Générations (EFG-2013)

TitleBien-être des individus dans des familles non-standards en Suisse - Cadre introductif à une série d’analyses de l’Enquête sur les Familles et les Générations (EFG-2013)
Publication TypeJournal Article
Year of Publication2018
AuthorsRossier, C, Sauvain-Dugerdil, C, Bernardi, L
JournalLIVES Working Paper
Volume68
Pagination1-20
PublisherNCCR LIVES
Keywordsbien-être, diversité des formes famille, politiques familiales, Suisse
Abstract

En Suisse comme dans les autres pays européens, les formes des familles se sont diversifiées. La littérature suggère que le bien-être des individus dans différentes configurations familiales dépend étroitement du contexte institutionnel : plus les institutions sont adaptées à cette diversité, plus les déficits de bien-être rencontrés par des individus dans des formes atypiques seront faibles. Or, en Suisse, les institutions encadrant la famille restent fortement structurées autour du modèle de Monsieur Gagne-Pain. Dans ce numéro spécial, nous nous interrogeons sur le bien-être des individus dans différentes formes de famille atypiques ou minoritaires en Suisse. Dans ce cadre introductif, nous soulignons les spécificités de la diversification de la famille en Suisse et faisons un point sur la littérature traitant du bien-être dans diverses formes familiales. Nous décrivons ensuite le système de politiques familiale et de genre suisse, qui, nous en faisons l'hypothèse, médiatise le lien entre bien-être et structure familiale. Nous définissons la notion de bien-être et discutons de ses différentes mesures, avant de détailler l'Enquête des Familles et des Générations (2013) qui a permis les analyses présentées ici. Nous terminons par un résumé des différents articles qui forment ce numéro groupé.

DOI10.12682/lives.2296-1658.2018.68