L'analyse de l'articulation des temps de vie au sein de la profession médicale en France: révélateur ou miroir grossissant des spécificités sexuées?

TitleL'analyse de l'articulation des temps de vie au sein de la profession médicale en France: révélateur ou miroir grossissant des spécificités sexuées?
Publication TypeJournal Article
Year of Publication2013
AuthorsLe Feuvre, N, Lapeyre, N
JournalEnfances Familles Générations
Volume18
Pagination72-93
KeywordsFrance, genre, profession médicale, temps sociaux, travail
Abstract

Cet article vise à identifier quelques-uns des écueils analytiques qui surgissent lors de recherches sur les pratiques et aspirations en matière d'articulation des temps de vie au sein d'un groupe professionnel particulier, celui des médecins. Caractérisée par de très longues durées du travail, la profession médicale offre également une grande «souveraineté temporelle». Si l'éthos de la profession médicale a longtemps été fondé sur un principe de «disponibilité permanente», plusieurs facteurs participent à une remise en question de ce socle historique des identités professionnelles, surtout chez les jeunes générations de médecins des deux sexes. Toutefois, ce changement ne s'exprime pas toujours dans les mêmes registres: en situation d'entretien, les femmes évoquent plus spontanément des aspirations «d'équilibre» des temps professionnels et familiaux, alors que les hommes revendiquent la recherche d'un «équilibre» individuel, par le truchement de loisirs personnels. Reste à savoir dans quelle mesure ces différences discursives renvoient effectivement à des pratiques sexuées spécifiques ou traduisent plutôt un mécanisme d'ajustement des récits aux injonctions normatives qui continuent de peser sur l'acceptabilité sociale des pratiques (et aspirations) masculines et féminines en matière d'articulation des temps de vie.